-























     Depuis janvier, notre association suivait une jument très amaigrie, faible et se déplaçant avec beaucoup de difficulté.
     Après plusieurs contacts sans résultat avec sa propriétaire nous avions déposé une plainte en gendarmerie courant mars.
L Alsace  du 30 mars 2012
Cette semaine, notre association a enfin reçu la réponse à notre plainte pour le bien de CHARANNE.
 La justice après avoir fait toutes les vérifications nous a répondu que pour elle l'état de la jument ne représentait aucun danger. Elle a classé notre plainte sans suite.Sa propriétaire s'est engagée a faire voir sa jument par un vétérinaire régulièrement.Pour notre part, nous restons très inquiet pour l'état de cette jument car nous avons très bien vu que sa propriétaire pouvait changer d'avis et de comportement très rapidement.Nous savons très bien que sauf miracle dés l hiver prochain  l'état de la jument risque d'être le même que celui du début de notre combat.
Nous vous garantissons que malgré le classement sans suite de notre plainte nous garderons un oeil sur Charanne ( sans dépasser les limites de la légalité)Nous association condamnons tous les actes qui pourraient nuire à la jument .Merci à vous toutes et tous pour votre soutien, votre aide  part votre temps consacré, vos dons de nourriture, vos dons.
Un merci aux autres associations, fondations et personnalités qui nous ont apporté leur soutien.Un grand merci aux membres du bureau qui ont fait toutes les démarches et pris bons nombres de déscision dans l urgence.
L' Alsace du 9 juin 2012
     Après deux mois de réflection la propriétaire de Charanne veut donner sa version sur l'état de santé de sa jument.Tout d'abord, elle ne veut prendre aucun risque puisqu'elle prend un pseudo pour faire ses déclarations.Puis en toute bonne fois elle veut nous faire croire que c'est elle la victime et que tout le monde est contre elle dans cette affaire.Aprés elle critique ouvertement le prés qu'elle a loué à Bitschwiller les thann , donne la version d'une dépression de sa jument pour justifié l'état de maigreur et veut nous faire croire que depuis que sa jument est à Thann  tout va bien.Que dire lorsque dans l article du journal on pouvait lire qu'il n'était plus utile d'envoyer des dons a notre association alors que ces dons sont le principal moyen de financement de notre association ?


























     L' Alsace du 22 juin 
   Après les écrits de l' alsace du 9 juin, notre association ne pouvait laisser les propos de la propriétaire de Charanne sans suite.   Tout d'abord une mise au point de la propriétaire du terrain ou était Charanne sur la commune de bitschwiller les thann qui avait été mise en cause pour son état déplorable.   Après, un petit historique sur les motifs de notre dépot de plainte pour Charanne et des conseils pour sa propriétaire qui doit rendre visite à sa jument tous les jours pour le bien etre de celle ci.    Puis une précision importante concernant les dons pour notre association.    Nous resterons très vigilant sur tous les dire qui concerne notre association et ferons le nécessaire afin de rétablir la vérité.

Assistant de création de site fourni par  Vistaprint